IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

LibreOffice 7.2 Community est disponible avec de nouvelles fonctionnalités et des améliorations de compatibilité.
Cette version s'accompagne de la prise en charge des processeurs Apple Silicon

Le , par Stéphane le calme

86PARTAGES

9  0 
Servant de rappel pratique que Microsoft Office n'est certainement pas la seule suite bureautique, LibreOffice 7.2 est arrivé. Il y a un nombre important de changements dans cette dernière version du logiciel de bureau libre et open source, y compris la prise en charge des puces Apple M1. Bien qu'il y ait beaucoup de changements sous le capot qui concernent l'optimisation, la stabilité et l'amélioration de la compatibilité avec Microsoft Office, il y en a d'autres qui étaient très attendues. Nous pouvons évoquer le nouveau thème LibreOffice Dark et un nouveau lot de templates.

LibreOffice 7.2 Community, la nouvelle version majeure de la suite bureautique libre soutenue par des bénévoles pour la productivité de bureau, est disponible. Basée sur la plateforme LibreOffice Technology pour la productivité personnelle sur ordinateur de bureau, mobile et cloud, cette version offre un grand nombre d'améliorations d'interopérabilité avec les formats de fichiers propriétaires de Microsoft. De plus, LibreOffice 7.2 Community apporte de nombreuses améliorations de performances dans la gestion de fichiers volumineux, l'ouverture de certains fichiers DOCX et XLSX, la gestion de la mise en cache des polices et l'ouverture de présentations et de dessins contenant de grandes images. Il y a également des améliorations de la vitesse de dessin lors de l'utilisation du back-end Skia qui a été introduit avec LibreOffice 7.1.

La nouvelle version n'est pas importante en termes de fonctionnalités, mais est néanmoins remarquable pour plusieurs raisons.

La première : LibreOffice 7.2 est désormais disponible nativement pour Apple Silicon, une série de processeurs conçus par Apple et basés sur l'architecture ARM. En raison de la première phase de développement sur cette plateforme spécifique, les binaires sont fournis mais ne doivent pas être utilisés à des fins critiques à ce stade. Deuxièmement, des efforts ont été déployés pour améliorer encore la compatibilité avec les formats de documents Microsoft Office, avec des centaines de correctifs pour de petits détails qui empêchaient auparavant un rendu identique.

LibreOffice et interopérabilité

« La communauté LibreOffice 7.2 ajoute un nombre important d'améliorations à l'interopérabilité avec les fichiers DOC hérités et les documents DOCX, XLSX et PPTX. Les fichiers Microsoft sont toujours basés sur le format propriétaire déconseillé par l'ISO en avril 2008, et non sur la norme approuvée par l'ISO, de sorte qu'ils intègrent une grande quantité de complexité artificielle cachée. Cela provoque des problèmes de gestion avec LibreOffice, qui utilise par défaut un véritable format standard ouvert (le format OpenDocument). La communauté LibreOffice est heureuse d'avoir de nombreux développeurs talentueux qui s'attaquent à ces problèmes ».

Grâce à l'activité de développement ciblée des développeurs bénévoles et sponsorisés, LibreOffice 7.2 fait un pas en avant significatif en termes d'interopérabilité transparente, tout en conservant de nombreux avantages en termes de résilience, de robustesse et de conformité aux normes - au profit des entreprises et des utilisateurs individuels.

LibreOffice offre le plus haut niveau de compatibilité dans le segment de marché des suites bureautiques, en commençant par la prise en charge native du format OpenDocument (ODF) – battant les formats propriétaires dans les domaines de la sécurité et de la robustesse – jusqu'à la prise en charge supérieure des fichiers DOCX, XLSX et PPTX. De plus, LibreOffice fournit des filtres pour un grand nombre de formats de documents hérités, afin de rendre la propriété et le contrôle aux utilisateurs.

Contexte

Microsoft Office et LibreOffice utilisent donc tous deux un format de document XML. Mais il est important de situer le contexte de ce commentaire de la part de la fondation. La guerre Office XML date du début des années 2000, lorsque Sun essayait de perturber la domination de Microsoft Office en promouvant son alternative libre OpenOffice (LibreOffice a été dérivé du code OpenOffice). La normalisation FDAL faisait partie de cet effort. Craignant de perdre des parts de marché à cause des normes imposées par les gouvernements et d'autres, Microsoft s'est lancé dans son propre effort de normalisation, Office Open XML (OOXML).

Les deux sont maintenant des normes ISO, mais la complexité des formats de Microsoft, l'énorme héritage des documents existants remontant aux années 80 et le fait que ces formats sont conçus pour Microsoft Office, signifie que OOXML est loin d'être idéal comme format de document universel.

Une complication supplémentaire est qu'en théorie, une variété d'OOXML appelée Strict est la norme préférée, mais en pratique, tout le monde (y compris Microsoft) utilise OOXML Transitional, et de manière réaliste, il semble que la période de transition puisse ne jamais se terminer. C'est le problème référencé par The Document Foundation ci-dessus, mais LibreOffice lui-même enregistre au format Transitional, et un problème ouvert pour prendre en charge Strict reçoit peu d'attention. En pratique, donc, le format Strict est moins bien supporté que Transitional – même si Microsoft propose Strict en option depuis 2012.

La Bibliothèque du Congrès des États-Unis a quelques notes pragmatiques sur ces formats. Concernant ODF, elle a déclaré : « Malgré les mandats et recommandations officiels, l'adoption des formats ODF a été lente, en particulier aux États-Unis », et révèle que la bibliothèque possède « environ 52 000 fichiers » avec des formats de la famille ODF.

Quant à OOXML, la bibliothèque a déclaré avoir près de 800 000 fichiers au format .docx, qu'elle considère comme un « format acceptable pour les travaux textuels », contrairement aux anciens formats binaires Microsoft Office. La bibliothèque note également l'intérêt de convertir des documents d'OOXML en ODF et a déclaré : «*Bien que des documents simples puissent être convertis efficacement, un aller-retour vers un document identique ne devrait jamais être prévu*».

Certains concurrents de Microsoft Office ont pris la décision d'utiliser les formats de Microsoft comme leurs propres formats natifs. Les créateurs d'OnlyOffice ont affirmé que « tous les objets présents dans OnlyOffice sont créés strictement selon les spécifications du format MS Office. Ainsi, si vous regardez un document comme un ensemble d'objets, les modèles d'objet d'OnlyOffice correspondent aux spécifications OOXML, tandis que le modèle d'objet de Libre correspond à ceux d'ODF ».

De même, SoftMaker Office a déclaré qu'il « utilisait nativement les formats Microsoft Office DOCX, XLSX et PPTX, évitant ainsi la nécessité de convertir des documents pour des collègues ou des partenaires commerciaux ».

Nouvelles fonctionnalités de LibreOffice 7.2 Community

Les nouvelles fonctionnalités de la communauté LibreOffice 7.2 ont été développées par 171 contributeurs : 70 % des commits de code proviennent de 51 développeurs employés par trois sociétés siégeant au conseil consultatif de TDF – Collabora, Red Hat et allotropia – ou d'autres organisations (dont The Document Foundation), et 30 % proviennent de 120 bénévoles individuels.

De plus, 232 bénévoles ont fourni des localisations dans 151 langues. LibreOffice 7.2 Community est publié dans 119 versions linguistiques différentes, plus que tout autre logiciel libre ou propriétaire, et peut donc être utilisé dans la langue maternelle (L1) par plus de 5,4 milliards de personnes dans le monde. En outre, plus de 2,3 milliards de personnes parlent l'une de ces 119 langues comme deuxième langue (L2).


Dans Writer, le traitement de texte de la suite, il est désormais possible d'inclure des liens cliquables dans les tables des matières et les index, et des améliorations ont été apportées à l'importation et à l'exportation de PDF. Lors d'un publipostage, une erreur utile s'affiche s'il existe un lien vers une source de données inexistante et que le rendu des polices a été amélioré.

Dans l'outil de feuille de calcul Calc, il existe une boîte de dialogue de collage spécial repensée et de nombreuses améliorations de la fonction de remplissage automatique. Certaines des fonctions intégrées (CELL(), RAWSUBTRACT() et ROUND()) ont été modifiées et diverses optimisations de vitesse ont été implémentées.

Pour Impress et Draw, vous avez le choix entre de nouveaux modèles, mais certains ont également été supprimés. Il est désormais possible d'avoir des zones de texte à plusieurs colonnes dans les présentations et le rendu des grandes images a été accéléré.

Mais cela ne fait qu'effleurer la surface des changements proposés avec cette version qui se présente comme une alternative Microsoft Office de plus en plus viable pour tous ceux qui ont un budget limité.

Une vidéo résumant les principales nouveautés de la communauté LibreOffice 7.2 est disponible sur YouTube*:


LibreOffice pour les entreprises

Pour les déploiements de classe entreprise, TDF recommande vivement la famille d'applications LibreOffice Enterprise des partenaires de l'écosystème - pour ordinateur de bureau, mobile et cloud - avec un grand nombre de fonctionnalités dédiées à valeur ajoutée. Ceux-ci incluent des options de support à long terme, une assistance professionnelle, des développements personnalisés et d'autres avantages tels que les SLA (Service Level Agreements).

Malgré cette recommandation, de plus en plus d'entreprises utilisent la version supportée par des bénévoles, au lieu de la version optimisée pour leurs besoins et supportée par les différentes entreprises de l'écosystème.

Au fil du temps, cela représente un problème pour la pérennité du projet LibreOffice, car cela ralentit l'évolution du projet. En fait, chaque ligne de code développée par les sociétés de l'écosystème pour leurs entreprises clientes est partagée avec la communauté sur le référentiel de code maître, et améliore la plateforme LibreOffice Technology.

Les produits basés sur la technologie LibreOffice sont disponibles pour les principaux systèmes d'exploitation de bureau (Windows, macOS, Linux et Chrome OS), pour les plateformes mobiles (Android et iOS) et pour le cloud. Ralentir le développement de la plateforme nuit aux utilisateurs à tous les niveaux, et peut à terme conduire à une stagnation du projet LibreOffice.

Migrations vers LibreOffice

The Document Foundation a développé un protocole de migration pour aider les entreprises à passer des suites bureautiques propriétaires à LibreOffice, qui repose sur le déploiement d'une version LTS de la famille LibreOffice Enterprise, ainsi que sur des conseils et une formation en matière de migration provenant de professionnels certifiés qui offrent aux DSI et responsables informatiques des solutions à valeur ajoutée en adéquation avec les offres propriétaires.

Disponibilité de la communauté LibreOffice 7.2

LibreOffice 7.2 Community est immédiatement disponible. La configuration minimale requise pour les systèmes d'exploitation propriétaires est Microsoft Windows 7 SP1 et Apple macOS 10.12.

Pour les utilisateurs dont l'objectif principal est la productivité personnelle, et préfèrent donc une version qui a subi plus de tests et de corrections de bogues par rapport aux nouvelles fonctionnalités, The Document Foundation maintient la famille LibreOffice 7.1, qui comprend quelques mois de correctifs rétroportés. La version actuelle est LibreOffice 7.1.5.

Télécharger LibreOffice 7.2 Community

Sources : The Document Foundation, Prise en charge de l'exportation stricte OOXML, Microsoft (nouvelles options de format de fichier dans le nouvel Office - 2012), US Library of Congress (1, 2), OnlyOffice, SoftMaker Office

Et vous ?

Quelle suite bureautique utilisez-vous ?
Que pensez-vous de LibreOffice en général et de LibreOffice Community 7.2 en particulier ?
Allez-vous la tester ? Pouvez-vous partager vos retours (de manière générale mais aussi sur des points particuliers comme la conversion de gros documents - vous pouvez par exemple prendre un PDF, le convertir en .docx avec Word puis l'ouvrir dans LibreOffice Writer et voir s'il y a des différences) ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JBFaure
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/08/2021 à 19:41
https://devcentral.libreoffice.org/
https://api.libreoffice.org/
https://wiki.documentfoundation.org/Macros/fr
https://duckduckgo.com/?t=ffab&q=lib...+python&ia=web

Spoiler : LibreOffice tout comme StarOffice / OpenOffice.org / Apache OpenOffice ne sont pas des clones de MS-Office
3  0 
Avatar de troumad
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 8:23
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Ensuite proposer un autre langage en plus comme python / javascript et là ce serait une tuerie
Tu es sûr que le python n'est pas proposé ?
Le menu [outil]->[Macros]->[Gérer les macros] propose le choix entre python et basic et depuis longtemps déjà. Je n'ai jamais testé python.
2  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 15:19
On a le même soucis (mais en moins pire) qu'entre windows et linux. Les utilisateurs sont habitués à Word ou Excel et ne veulent pas changer leur habitudes. Mêmes dans les administrations (certaines), les congres, et les universités les formations proposés ou les formats demandés des documents sont ceux de Microsoft Office.
Pour ma part je suis passé il y a bien longtemps vers StarOffice en important et en modifiant mes documents doc/ppt/xls. Et ensuite je n'ai plus eu de soucis.

Et ce, même si les préconisations du gouvernements conseillent le format ODT.
0  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/08/2021 à 6:40
Le principal problème de Libreoffice est qu'il n'a pas de système de macros et de scripts digne de ce nom. L'ère Staroffice étant depuis longtemps révolue, il serait temps de se débarrasser de UNO et de le remplacer par une API de meilleure facture.
2  2 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 0:21
Exact UNO c'est vraiment du n'importe quoi. Je me demande comment ils ont pu faire un truc pareil. Je n'ai pas regardé le code de libreoffice mais ils n'ont pas une API digne de ce nom ? Ce serait étonnant que tout le code soit basé sur UNO.

  • S'ils reprenaient l'API d'Office + le VB ce serait déjà une grande victoire.
  • Ensuite proposer un autre langage en plus comme python / javascript et là ce serait une tuerie
1  1 
Avatar de TJ1985
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 9:10
Citation Envoyé par troumad Voir le message
Tu es sûr que le python n'est pas proposé ?
Le menu [outil]->[Macros]->[Gérer les macros] propose le choix entre python et basic et depuis longtemps déjà. Je n'ai jamais testé python.
C'est aussi une de mes grandes questions à proposé de LibreOffice. Mais je suppose que même en Python il faut finir par invoquer UNO lorsqu'on veut agir sur des éléments du modèle de document, une feuille de tableur par exemple ?

Mais sur le fond, si on a besoin de macros, LibreOffice fait vraiment pâle figure à côté de la suite Microsoft. J'ai écrit deux ou trois bidules avec les deux... Ca ne se compare simplement pas.

Notons que la facilité d'écriture sous Microsoft permet vraiment à "n'importe qui" d'écrire une "application" bureautique. Ça peut expliquer en partie bien des soucis avec ce type d'application.
1  1 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/08/2021 à 0:18
Citation Envoyé par JBFaure Voir le message
https://devcentral.libreoffice.org/
https://api.libreoffice.org/
https://wiki.documentfoundation.org/Macros/fr
https://duckduckgo.com/?t=ffab&q=lib...+python&ia=web

Spoiler : LibreOffice tout comme StarOffice / OpenOffice.org / Apache OpenOffice ne sont pas des clones de MS-Office
ça confirme, c'est effectivement mal documenté.
0  0 
Avatar de troumad
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/09/2021 à 23:31
Bonsoir

Je transmets :
Bonjour,

The Document Foundation a annoncé jeudi 9 septembre la mise à disposition de la 6e mise à jour corrective de LibreOffice 7.1 Community.

Annonce officielle en anglais : https://blog.documentfoundation.org/...1-6-community/

LibreOffice 7.1.6 intègre environ 40 corrections de bugs ou améliorations de compatibilité des documents.

Pour obtenir de l'aide sur n'importe quelle version de LibreOffice, vous pouvez poser vos questions sur https://ask.libreoffice.org/c/french/7 ou vous abonner à la liste de discussion users@fr.libreoffice.org (voir : https://fr.libreoffice.org/get-help/mailing-lists/).

Les personnes intéressées par les détails techniques, trouveront la liste des changements ici :
correctifs de la RC1 : https://wiki.documentfoundation.org/Releases/7.1.6/RC1
correctifs de la RC2 : https://wiki.documentfoundation.org/Releases/7.1.6/RC2

LibreOffice 7.1.6 en français peut-être téléchargé dés maintenant depuis la page de téléchargement du site web officiel du projet : https://fr.libreoffice.org/download/...r-libreoffice/

Bonne journée
JBF
0  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 9:12
Citation Envoyé par troumad Voir le message
Tu es sûr que le python n'est pas proposé ?
Le menu [outil]->[Macros]->[Gérer les macros] propose le choix entre python et basic et depuis longtemps déjà. Je n'ai jamais testé python.
Le problème est que Python se repose sur l'API UNO mal documentée et incompréhensible. Libreoffice n'embarque pas non plus d'EDI pour Python et il faut ajouter manuellement les scripts dans les fichiers. Bref, c'est largement améliorable.
0  2